Une SaintéNews spéciale LyonSaintéLyon 2011.

La SaintéLyon c’est demain ou presque. Après de longues semaines de préparation, le jour J approche. Les guiboles sont comme neuves, le mental est au zénith et vous avez même éliminé vos derniers grammes de lard. Bon ça, faut voir … Le premier weekend de décembre nous nous élancerons à l’assaut des chemins et des routes des Monts du Lyonnais. Que ce soit sur l’épreuve reine en solo ou sur le format plus court de la Saintexpress ou bien encore en relais, chacun d’entre nous aura son quota d’émotions et de souvenirs « mythiques » à conserver précieusement jusqu’à la prochaine édition.

Pour nous, ce sera la LyonSaintéLyon, une double ration de mythe avec ses 136 km et 3000 m de D+. 50% off, 50% on, off diurne et raid nocturne, aller intimiste et retour au sein d’un peloton de plusieurs milliers de coureurs. Une expérience tout en contraste qui vous plaira je l’espère.

« Bien qu’on soit allés doucement, les 65 km de l’aller sont bien là ! Je me retrouve d’emblée dans les conditions de mes plus longues courses (Fort’iche, UTMB, Nove Colli). »

Michel Poletti, LyonSaintéLyon 2003.

Ne sous-estimez pas la difficulté de la balade. Si la distance et le dénivelé sont déjà suffisants en soi pour rendre le périple exigeant, pensez également que les conditions météo peuvent être très difficiles à cette période de l’année et que l’alternance des sentiers et du bitume sollicite énormément les jambes. Couche de neige épaisse, averse de pluie en continu, froid de canard, brouillard à couper au couteau peuvent s’ajouter à la boue de rigueur … Bref, ne mégotez pas côté équipement sous prétexte que l’altitude maximale du parcours atteint difficilement les 850 m. On a croisé pas mal de pingouins l’année dernière dans les Monts du Lyonnais mais il est vrai que les températures sont plus clémentes cette année …

Même pas peur ? Alors, passons à la suite. Voici une petite checklist qui va bien, pour vous aider dans vos derniers préparatifs.

– La checklist d’Arthur –

Avant la course :
  • Envoyez votre certificat médical ou votre licence sportive à certificat@saintelyon.com
  • Informez-vous : un coureur averti en vaut deux (météo, règlement, roadbook …)
Prévoir pour le jour J :
  • De la monnaie pour le ravitaillement de Soucieu en Jarrest.
  • Des provisions, un gobelet, une veste chaude et si possible un thermos pour le ravitaillement de Sainte-Catherine.
  • 9 € en espèces pour le repas au Flore.
  • Un appareil photos
  • L’équipement obligatoire (Téléphone mobile permettant l’appel des secours, couverture de survie, vêtements chauds permettant de supporter un arrêt prolongé par mauvais temps, lampe frontale avec piles de rechange).

Le programme des réjouissances :

Samedi 3 décembre 2011 :
8h00 : rendez-vous des participants devant le Palais des Sports de
Gerland, prise en charge des sacs coureurs, briefing.
~8h30 : départ de la partie off (Lyon – Saint-Etienne)
~14h45 : ravitaillement principal de la partie off à Sainte-Catherine (route
des Jonquilles, à proximité des terrains de sport).
Dégustation de spécialités régionales apportées par les participants.
~19h45 : arrivée à Saint-Etienne (Hall des Expositions). Photo commune
sous l’arche de départ.
Récupération des sacs coureurs, repas en commun …

Dimanche 4 décembre 2011 :
Minuit : départ de la course officielle (Saint-Etienne – Lyon)
Arrivées échelonnées à Lyon (Palais des Sports de Gerland) suivant le
niveau des concurrents.
15h00 : Dernière arrivée au plus tard à 15h00.

Informez-vous :

Je vous invite à consulter les pages et articles suivants si ce n’est déjà fait :
Le règlement de la LyonSaintéLyon.
Le détail du parcours et les ravitaillements.
Le roadbook de la SaintéLyon.

Sécurité :

Les conditions climatiques peuvent être très difficiles à cette période de l’année (vent, froid, brouillard, pluie ou neige). Chaque participant doit s’assurer que son équipement lui permet de supporter des conditions hivernales pendant de nombreuses heures. Son équipement doit également lui permettre de supporter un arrêt prolongé en cas de blessure.

L’équipement obligatoire :

  • Téléphone mobile permettant l’appel des secours.
  • Couverture de survie.
  • Vêtements chauds permettant de supporter un arrêt prolongé par mauvais temps.
  • Lampe frontale avec piles de rechange.

Remarque : la couverture de survie, la lampe frontale et les piles de rechange font partie du matériel obligatoire de la SaintéLyon.

Numéros des secours :
Pensez à charger la batterie de votre téléphone portable et à ajouter les numéros des secours dans vos contacts :

06 15 18 15 75 : PC Médical
112 : Numéro unique d’appels d’urgence

Retrait des dossards :

Vous ne ferez pas la queue à Saint-Etienne pour le retrait des dossards.
Je me charge de les récupérer pour vous. Elle est pas belle la vie ?

Pour ce faire, veillez à ce que votre dossier d’inscription soit complet et n’oubliez pas notamment d’envoyer votre certificat ou votre licence sportive à l’adresse certificat@saintelyon.com. Vérifiez que rien ne manque à votre dossier en consultant la liste des inscrits sur le site officiel de la SaintéLyon.

Photos :

J’ai besoin d’un maximum de photos et vidéos de la LyonSaintéLyon. Elles seront mises à disposition sur le site de la LyonSaintéLyon et seront utilisées au cours de l’année 2012 pour illustrer les articles du site et promouvoir la balade. Après tout, c’est un peu grâce à elles que vous avez signé … Je compte sur vous pour me faire de magnifiques clichés, des trucs qui vous dilatent la pupille, vous font vibrer le nerf optique avant de vous exploser les neurones de plaisir visuel. Bref, des photos pour se rappeler bien sûr mais également des photos pour rêver et vous donner une irrésistible envie de courir et de participer. Oui, tout ça …

Ravitaillement de Soucieu en Jarrest :

(Vers 11h30 – Temps de course : 3h00)

Un arrêt d’une vingtaine de minutes est prévu dans le centre de Soucieu. Une boulangerie et un Petit Casino permettent à chaque coureur d’assurer son ravitaillement personnel. Prévoir un peu de monnaie. Au programme tartes aux pralines, flans, pains aux raisins ou autres … tous les goûts sont dans la nature.

Ravitaillement de Sainte-Catherine :

(Vers 14h45 – Temps de course : 6h15)

N’oubliez pas d’apporter une petite bricole à manger que l’on puisse mettre en commun au ravitaillement. De préférence, amenez une spécialité régionale : associer plaisir de l’effort et plaisir de la bouche ça ne peut faire de mal à personne. Le cassoulet ne sera probablement pas une bonne idée mais un morceau de comté avec une petite soupe aux vermicelles c’est proche du divin. C’était juste un exemple, hein Luc …

Je prévois de mon côté de l’eau, du coca, du thé et de la soupe. Je manque cruellement de thermos pour le thé et le café. Si quelques bonnes âmes pouvaient en apporter le jour J …

Le temps passé au ravitaillement de Sainte-Catherine risque d’être un poil long (ça ne va pas plaire à la Biscotte ça). Pourquoi ? M’enfin, c’est fou ce que vous êtes curieux ! Pour votre confort, prévoyez donc une petite laine facilement accessible dans votre sac d’allègement.

Repas à Saint-Etienne :

(Vers 20h00 – Temps de course : 11h30)

J’ai effectué les réservations pour notre repas au Flore. Les gourmands concernés peuvent vérifier qu’ils ont bien le mot « Oui » dans la colonne AAB de la liste des inscrits. En principe pas d’erreur, c’est Lesieur. N’oubliez pas qu’il vous faudra régler la p’tite note … 9 €.

Voilà, j’espère que je n’ai rien oublié. N’hésitez pas, c’est le moment ou jamais de poser des questions.

A très bientôt,

Arthurbaldur. 🙂
www.arthurbaldur.fr

Share This