Une nouvelle édition de la LyonSaintéLyon s’achève.

Pas de neige cette année pour recouvrir les paysages vallonnés des Monts du Lyonnais. La blancheur immaculée de l’édition 2010 n’a pas été au rendez-vous. Le soleil non plus du reste, enfin si, un soleil timide qui avait bien du mal à percer les brumes matinales. Pas de vue sur la chaîne des Alpes, bien que nous ayons tout de même aperçu quelques sommets enneigés entre deux nuages. Pas de coucher de soleil sur les hauteurs en basculant sur le versant Stéphanois du parcours.
Par contre la pluie était bien là pour tester notre vaillance entre Sainte-Catherine et Sorbiers. Une petite bruine poussée par le vent du sud qui nous cinglait le visage et qui s’est accentuée fortement par moments.

Cela dit, la bonne ambiance dans le groupe nous a permis de faire abstraction des éléments et de faire contre mauvaise fortune bon coeur. L’équipe était relativement homogène. Dès lors que le parcours nous le permettait, c’était papotage à tous les étages. Parfois, de courtes échappées se formaient mais les erreurs d’aiguillages ramenaient bien vite dans le peloton ces brebis égarées.


Le ravitaillement de Soucieu en Jarrest.

Et puis j’avais quelques atouts en réserve pour faire plaisir à mes ouailles. Chaque participant avait reçu au départ un buff jaune étoilé spécial LyonSaintéLyon, grâce à mon partenariat avec la chaîne de magasins Running Conseil. Un collector assurément …

Mais ma carte maîtresse, c’était l’organisation d’un tirage au sort proposé aux participants pendant le ravitaillement de Sainte-Catherine. En guise de lot, des dossards et pas des moindres :

  • 4 dossards pour le Trail Verbier St-Bernard : rien de moins que le premier trail de plus de 100 km en suisse,
  • 4 dossards pour le Grand Trail du St-Jacques : la toute nouvelle course organisée par Extra-Sports sur les chemins de St-Jacques de Compostelle,
  • 2 dossards pour le Lyon Urban Trail : la course aux 6000 marches d’escalier qui vous fait découvrir les facettes insolites de Lyon
  • 10 dossards pour le trail des Cabornis : un trail exigeant qui exploite au maximum les Monts d’Or, un petit massif à la porte de Lyon.

Chaque personne a eu donc droit à un lot gagnant, effet de surprise garantie. Vous n’imaginez pas comme j’ai eu du mal à tenir ma langue toute cette fin d’année ! Je remercie vivement les organisateurs du trail Verbier St-Bernard, l’agence Extra-Sports et Running Conseil pour les lots offerts, les participants ont apprécié. J’en connais même qui ont été scotchés !

Vous voudrez bien m’excuser pour le petit moment de « flottement » à Saint-Etienne, retrait des dossards, changement de vêtements, repas … Qu’est ce qu’on fait ? Dans quel ordre ? On va ou ? Quand ?
Promis, je corrigerai le tir l’année prochaine pour évitez au maximum les pertes de temps …


L’arrivée de la phase « Off » devant le « Chaudron ».

Je tenais à remercier chacun de vous pour sa participation. Une LyonSaintéLyon réussie c’est avant tout une affaire « d’humain ». De la bonne humeur, un éclat de rire au détour d’une conversation, des sourires échangés et un surcroit de travail pour nos glandes salivaires et notre appendice linguale. Merci d’avoir partagé avec moi ces quelques moments tout simples autour de notre passion commune.

Merci à mon staff de bénévoles dévoués, mes parents, ma soeur, ma femme. La LyonSaintéLyon, c’est une affaire de famille. Sans eux, la LyonSaintéLyon serait un poil plus rustique : pas de ravitaillement à Sainte-Catherine, pas de sac d’allègement … J’en profite pour me joindre à mon staff et remercier tous les participants : nous avons suffisamment de restes après le ravitaillement gastronomique de Sainte-Catherine pour monter une épicerie fine. Purée c’est ma balance qui va faire la gueule …

Merci à Extra-Sports et plus particulièrement à Michel Sorine pour son aide précieuse et sa disponibilité. Retrait des dossards le matin même de la course, fourniture d’un Pass pour faciliter l’accès de notre assistance dans l’enceinte de Parcexpo, tout ce qu’il fallait pour nous faciliter la vie.

Merci au CT Lyon, club organisateur et au Staff SaintéLyon qui nous ont permis d’utiliser librement les structures mises en place pour les ravitaillements de Sainte-Catherine et Sainte-Christo en Jarez. Une pensée toute particulière à Gilles Guichon et toutes ses petites attentions : bancs pour soulager nos jambes fatiguées, chauffage pour chasser l’humidité ambiante … royal !

Merci à Jean-Pierre Monciaux pour l’élaboration des plans SaintExpress, SaintéLyon et LyonSaintéLyon mis à disposition sur le site. Ils sont d’une redoutable efficacité ! 2 heures de gagnées par rapport à ma dernière LyonSaintéLyon, il n’y a pas photo.

Merci à ma moitié pour son soutien et son immense patience …

Et si j’osais, je remercierais bien mes cuisses. Purée ce que c’était bon ! 😉

A bientôt pour une nouvelle édition de la LyonSaintéLyon.

Arthurbaldur. 🙂
www.arthurbaldur.fr

Share This