Saint-Etienne – Sainte-Catherine.

Tracé 2013 SaintéLyon : épisode 1

Les organisateurs de la SaintéLyon nous l’avaient annoncé en début d’année : à l’occasion du 60ème anniversaire de la doyenne, le parcours serait renouvelé à plus de 40 % avec une augmentation du kilométrage (75 km) et du dénivelé positif (+300m), la part de chemins passant de 50 à 56%.
Le nouveau parcours a été en partie dévoilé en début de semaine dernière avec la présentation du tronçon 1 (Saint-Etienne – Saint-Christo-en-Jarez), quasiment identique au tracé 2012, et du tronçon 2 (Saint-Christo-en-Jarez – Sainte-Catherine) qui comporte trois nouveaux secteurs.

Je n’ai pas résisté longtemps à la tentation d’une première reconnaissance malgré une météo peu engageante (petite bruine et vent à décorner un bœuf) qui s’est rapidement améliorée pour mon plus grand bonheur.

Vous ne serez pas dépaysés par les nouveaux sentiers. Nous sommes bien toujours dans les Monts du Lyonnais avec des chemins globalement roulants, même si certaines portions caillouteuses réclament d’être vigilant et notamment de nuit. Les nouvelles sections, en contrebas du tracé classique en crête, offrent des points de vue somptueux sur la vallée. Le tracé est plus varié avec une alternance de passages en balcon, de descentes et de montées courtes et ludiques et de passages plus nombreux en sous-bois.

Tracé 2013 SaintéLyon : épisode 1

Ancien parcours (vert) :
27,1 km // 777 m D+ // 576 m D-

Nouveau parcours (rouge) :
30,1 km // 1007 m D+ // 805 m D-

Secteur 1 : Saint-Christo-en-Jarez.

C’en est fini de la grimpette caillouteuse qui coupait à plusieurs reprises la D6 à la sortie de Saint-Christo-en-Jarez. Le tracé file désormais à l’est et traverse le Bois de Gas avant de rejoindre le tracé initial au niveau de la D23. Le passage sur bitume à proximité de l’Hôpital est réduit à sa portion congrue et on quitte presque immédiatement celui-ci pour emprunter le sentier caillouteux habituel qui nous conduit sur le point haut du parcours vers la Croix de Bicoury et les Hauts de Moreau.
A noter : la montée sur bitume après Conjarenton pour rejoindre la crête va probablement faire très mal aux cannes. Attention, il faudra être vigilant et ne pas louper l’embranchement et le virage en épingle à gauche après Font du Loup.

Secteur 2 : Le Fayard.

Un secteur assez court en V. L’intérêt principal étant d’emprunter le chemin de la Champinière, une descente particulièrement caillouteuse et piégeuse qui n’a rien à envier à la descente sur Sainte-Catherine. C’est la fameuse descente de Plein Pot. Attention encore une fois au balisage à la fin de la descente avec à nouveau un virage assez sec à gauche … ne continuez pas tout droit, vous risquez de rallonger un poil la balade.

Secteur 3 : Le Bois des Feuilles.

La longue traversée du Bois des Feuilles s’avère plaisante et j’ai pris plaisir à dérouler mes longues gambettes sur un chemin sans difficulté, tout du moins au début, car nos amis les cailloux reviennent rapidement compliquer notre foulée. A noter : le tracé quitte le sentier balisé pour une grimpette courte mais assez raide en contrebas du camping du Chatelard. On quitte même le chemin par la suite pour un court passage à travers bois à la recherche d’un hypothétique sentier qui n’est jamais arrivé … A noter également l’arrivée en balcon au Chatelard qui offre une vue très agréable sur les communes de Riverie et de Sainte-Catherine.


Note : j’ai suivi la trace jaune mais la rouge semble plus probante dans le Bois des Feuilles en contrebas du camping du Chatelard.

Voilà qui donne furieusement envie d’un long aller-retour dans les Monts du Lyonnais. Vivement la SaintéLyon ! Vivement la 180 !

Arthurbaldur. 🙂
www.arthurbaldur.fr

Les photos commentés de la reco :

Reconnaissance SaintéLyon 2013 Saint-Christo-en-Jarez – Sainte-Catherine
Share This