Saint-André, le Signal pas Philippe

Chaque édition de la SaintéLyon connaît sont lot de modifications du tracé. 2015 ne déroge pas à la règle. Cette année, le principal changement se situe entre Sainte-Catherine et Saint-Genoux. Un changement de taille car les coureurs n’emprunteront plus le Bois d’Arfeuille ! Exit du programme également la longue remontée sur Saint-André-la-Côte et le passage en balcon dans le village qui nous offrait ce magnifique panorama sur la plaine lyonnaise.

Pour ce qui est de la vue, le passage au Signal de Saint-André (934m d’altitude) soutient aisément la comparaison. Il offre un panorama exceptionnel sur les Alpes, le Pilat et les monts du Lyonnais. Enfin, quand la brume a la bonne idée de ne pas se montrer ! Pour valoriser le site, la communauté de commune du pays mornantais a fait aménager le site en faisant construire un petit amphithéâtre et une passerelle panoramique. Le Signal est souvent considéré, à tort, comme étant le point culminant des Monts du Lyonnais (la palme revient aux 946m du Crêt Malherbe) mais c’est désormais le nouveau point haut de la course.

Saint-André, le Signal pas Philippe

Le nouveau tracé débute un peu avant le hameau de la Bullière. On emprunte le GR7 sur un chemin assez large en faux plat montant (100m de D+ sur 1km) qui risque d’être fort désagréable si le vent du nord s’invite à la fête car il est on ne peut plus à découvert. On quitte ensuite le GR7 à l’ouest pour descendre et traverser le Bois de la Reculée. Il y a quelques passages caillouteux mais cela reste tout de même plus facile que la descente du Bois des Marches que nous emprunterons pour descendre sur Saint-Genoux (118m D- sur 1,5km). La montée vers le Signal ne présente aucune difficulté particulière (170 m D+ pour 2,7 km) si ce n’est éventuellement pour le mental. L’émetteur posé au sommet est visible très tôt mais la ligne droite n’est pas de mise ici. Le tracé contourne Saint-André-la-Côte très largement à l’ouest pour attaquer la montée terminale au Signal par le Nord. Le passage au belvédère sera sans doute un moment fort de la course avec une vue sympathique sur les lumières de la ville. Avec un peu de chance, les coureurs de la 180 pourront même admirer le Mont Blanc à l’aller (on y croit). On récupère ensuite très rapidement le tracé 2014 pour la descente dans le Bois des Marches.

[flexiblemap src= »http://www.la180.com/wordpress/wp-content/uploads/2015/10/saintelyon2015-signal-saint-andre.kml » width= »570″ height= »321″]

Quelques photos :

SaintéLyon 2015 – Signal de Saint-André
Share This