Historique

La petite histoire dans la grande …

Si l’histoire de la SaintéLyon est riche d’une existence de près de six décennies (ce n’est pas pour rien qu’on la surnomme la Doyenne), celle de la LyonSaintéLyon, plus récente, ne manque pourtant pas de panache ni d’intérêt. Vous pouvez découvrir la petite histoire de la LyonSaintéLyon à travers les récits disponibles sur le site ou en parcourant ces quelques lignes …

2003

La première édition est initiée par Lionel Planes alias Yoyo, un membre du forum d’Ultrafondus, à l’occasion du cinquantenaire de la SaintéLyon. L’idée est simple mais elle est tout bonnement géniale : pourquoi ne pas faire le trajet à pied pour se rendre sur le lieu de départ de la course ? La LyonSaintéLyon est née … Ils seront cinq à tenter l’aller-retour cette année, quatre y parviendront. A noter la présence parmi eux de Michel Poletti (organisateur de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc) et de Philippe Billard (directeur de la publication du magazine Ultrafondus).
Il y a beaucoup de brouillard cette année mais de belles éclaircies feront leur apparition au niveau de Sainte-Catherine.
L’arrivée de la course officielle est située à la patinoire Charlemagne. La distance est de 65 km soit 130 km pour la LyonSaintéLyon. Ils sont 4 500 cette année-là à participer à la fête.

Participants : Michel Poletti, Martin Micol, Lionel Planes (arrêt à Sainte-Catherine au retour), Philippe Billard, Steve Sulaski. Frédéric Whecler et Pascal David ont effectué l’aller (partie off).
Logistique : Catherine Poletti, Parents Billard

2004

Une année noire pour la LyonSaintéLyon. Aucun des deux participants engagés n’atteindra la ligne d’arrivée malgré des conditions météo favorables. Les températures sont douces, il y a peu de boue et pas de brouillard. L’arrivée de la course officielle est désormais située au palais des sports de Gerland ce qui porte la distance de l’aller-retour à 136 km. 5 000 participants sont présents sur la course officielle.

Participants : Frédéric Whecler (arrêt à Sainte-Catherine au retour), Bruno Ruiz (arrêt à Saint-Genoux)

2005

Ils sont 12 coureurs à effectuer avec succès l’aller-retour. L’épreuve est rendue difficile par le froid, le vent mais un festin trois étoiles réconfortera les participants à Saint-Etienne. Taboulé, salade de fruits de mer et saumon fumé maison, émincé de volaille à l’aigre-doux, poulet fermier, ships violets, riz au lait à la vanille de la Réunion, café, thé, chocolat, gâteau spécial Koko, pâte d’amande, Saint-Chinian ! La LyonSaintéLyon c’est avant tout le plaisir de partager.
Avec près de 5 800 coureurs solo et relais, le record de participation est à nouveau largement battu pour la course officielle.

Participants : Bruno Ruiz, Frédéric Whecler, Gilbert Codet, Guillaume Goetsch, Irving Cousin, Jean-Paul Mauduit, Olivier hacquin, Rémi Guisnel, Saïd Kahla, Stéphane Durand, Sylvain Delepine, Yves Truchet. Michel Poletti a effectué l’aller (partie off).
Logistique : Catherine Poletti, Emmanuel Lamarle, Philippe Billard, Sophie Whecler, Stéphane Halbaut

2009

Après un arrêt de trois années consécutives, deux coureurs reprennent le flambeau sous l’impulsion de Christophe Truffier. Un seul ira jusqu’au bout du périple mais ils auront tous les deux grandement apprécié la balade et la vue sur les Alpes …
La SaintéLyon connait quant à elle un succès phénoménal avec plus de 10 000 participants.

Participants : Christophe Truffier (arrêt à Sainte-Catherine au retour), Jean-François Cuinet.
Logistique : Line Bertarini-Maugnie, Emmanuel Cros.

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2009.

2010

La LyonSaintéLyon prend des allures d’Ultra-Trail Blanc. Peut-être le premier du genre ou tout du moins l’un des plus longs. Ils sont 8 coureurs à effectuer avec succès l’aller-retour malgré les conditions météo difficiles. Neige, verglas, froid et vent glacial ont mis les organismes des participants à rude épreuve lors du retour mais dans la journée le ciel était d’un bleu immaculé et le soleil généreux réchauffait les corps. Une aventure tout en contraste ! A noter la première participation d’une féminine à l’aller-retour.

Participants : Cécile Bertin, Christophe Truffier, Jean-François Cuinet, Jean-Michel Touron, Pierre Delore, Reynald Begin, Thierry Grajdura, Killian Garnier.
Logistique : Gérard Cuinet

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2010.

2011

Record de participation. Ils sont 19 coureurs à tenter l’aller-retour. 14 effectueront l’aller-retour.
Pas de neige cette année pour recouvrir les paysages vallonnés des Monts du Lyonnais. Un soleil voilé accompagne les coureurs jusqu’à Sainte-Catherine, puis une pluie fine prend le relais jusqu’à Saint-Christo en Jarez. Pour le retour, les conditions météo sont plus clémentes qu’en 2010 si ce n’est la présence d’un peu de boue pour durcir la course. L’aller a été effectué en 11h31. Le meilleur chrono au retour est réalisé par Guilhen Dubourdieu en 8h17. La première féminine (Cécile Bertin) réalise un chrono de 10h52. Un tirage au sort a été effectué au ravitaillement de Sainte-Catherine à l’aller. En guise de lots des dossards pour le Trail Verbier St-Bernard, le Grand Trail du St-Jacques, le Lyon Urban Trail et le Trail des Cabornis offert par les partenaires de l’épreuve (Trail Verbier St-Bernard, Extra-Sports et Running Conseil). Chaque participant a tiré un lot gagnant.

Participants : Line Bertarini-Maugnie, Cécile Bertin, Céline Burgod, Philippe Crayssac, Jean-François Cuinet, Jean-Michel Dréan, Guilhen Dubourdieu, Anthony Garron, Thierry Grajdura, Bruno Ladet, Jean-Pierre Lambert, Arnaud Marchi, Frédéric Orsoni, Damien Porquet, Gilles Revol, Stéphanie Thibault, Jean-Michel Touron, Christophe Truffier, Luc Valzer.
Logistique : Céline Cuinet, Marie-Hélène Cuinet, Gérard Cuinet

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2011.

2012

2012, l’aventure continue … 😉

Crédit photos : Christophe Truffier, Frédéric Whecler, Philippe Billard, Reynald Begin.

Share This