Historique

La petite histoire dans la grande …

Si l’histoire de la SaintéLyon est riche d’une existence de près de six décennies (ce n’est pas pour rien qu’on la surnomme la Doyenne), celle de la LyonSaintéLyon, plus récente, ne manque pourtant pas de panache ni d’intérêt. Vous pouvez découvrir la petite histoire de la LyonSaintéLyon à travers les récits disponibles sur le site ou en parcourant ces quelques lignes …

2003

La première édition est initiée par Lionel Planes alias Yoyo, un membre du forum d’Ultrafondus, à l’occasion du cinquantenaire de la SaintéLyon. L’idée est simple mais elle est tout bonnement géniale : pourquoi ne pas faire le trajet à pied pour se rendre sur le lieu de départ de la course ? La LyonSaintéLyon est née … Ils seront cinq à tenter l’aller-retour cette année, quatre y parviendront. A noter la présence parmi eux de Michel Poletti (organisateur de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc) et de Philippe Billard (directeur de la publication du magazine Ultrafondus).
Il y a beaucoup de brouillard cette année mais de belles éclaircies feront leur apparition au niveau de Sainte-Catherine.
L’arrivée de la course officielle est située à la patinoire Charlemagne. La distance est de 65 km soit 130 km pour la LyonSaintéLyon. Ils sont 4 500 cette année-là à participer à la fête.

Participants : Michel Poletti, Martin Micol, Lionel Planes (arrêt à Sainte-Catherine au retour), Philippe Billard, Steve Sulaski. Frédéric Whecler et Pascal David ont effectué l’aller (partie off).
Logistique : Catherine Poletti, Parents Billard

2004

Une année noire pour la LyonSaintéLyon. Aucun des deux participants engagés n’atteindra la ligne d’arrivée malgré des conditions météo favorables. Les températures sont douces, il y a peu de boue et pas de brouillard. L’arrivée de la course officielle est désormais située au palais des sports de Gerland ce qui porte la distance de l’aller-retour à 136 km. 5 000 participants sont présents sur la course officielle.

Participants : Frédéric Whecler (arrêt à Sainte-Catherine au retour), Bruno Ruiz (arrêt à Saint-Genoux)

2005

Ils sont 12 coureurs à effectuer avec succès l’aller-retour. L’épreuve est rendue difficile par le froid, le vent mais un festin trois étoiles réconfortera les participants à Saint-Etienne. Taboulé, salade de fruits de mer et saumon fumé maison, émincé de volaille à l’aigre-doux, poulet fermier, ships violets, riz au lait à la vanille de la Réunion, café, thé, chocolat, gâteau spécial Koko, pâte d’amande, Saint-Chinian ! La LyonSaintéLyon c’est avant tout le plaisir de partager.
Avec près de 5 800 coureurs solo et relais, le record de participation est à nouveau largement battu pour la course officielle.

Participants : Bruno Ruiz, Frédéric Whecler, Gilbert Codet, Guillaume Goetsch, Irving Cousin, Jean-Paul Mauduit, Olivier hacquin, Rémi Guisnel, Saïd Kahla, Stéphane Durand, Sylvain Delepine, Yves Truchet. Michel Poletti a effectué l’aller (partie off).
Logistique : Catherine Poletti, Emmanuel Lamarle, Philippe Billard, Sophie Whecler, Stéphane Halbaut

2009

Après un arrêt de trois années consécutives, deux coureurs reprennent le flambeau sous l’impulsion de Christophe Truffier. Un seul ira jusqu’au bout du périple mais ils auront tous les deux grandement apprécié la balade et la vue sur les Alpes …
La SaintéLyon connait quant à elle un succès phénoménal avec plus de 10 000 participants.

Participants : Christophe Truffier (arrêt à Sainte-Catherine au retour), Jean-François Cuinet.
Logistique : Line Bertarini-Maugnie, Emmanuel Cros.

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2009.

2010

La LyonSaintéLyon prend des allures d’Ultra-Trail Blanc. Peut-être le premier du genre ou tout du moins l’un des plus longs. Ils sont 8 coureurs à effectuer avec succès l’aller-retour malgré les conditions météo difficiles. Neige, verglas, froid et vent glacial ont mis les organismes des participants à rude épreuve lors du retour mais dans la journée le ciel était d’un bleu immaculé et le soleil généreux réchauffait les corps. Une aventure tout en contraste ! A noter la première participation d’une féminine à l’aller-retour.

Participants : Cécile Bertin, Christophe Truffier, Jean-François Cuinet, Jean-Michel Touron, Pierre Delore, Reynald Begin, Thierry Grajdura, Killian Garnier.
Logistique : Gérard Cuinet

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2010.

2011

Record de participation. Ils sont 19 coureurs à tenter l’aller-retour. 14 effectueront l’aller-retour.
Pas de neige cette année pour recouvrir les paysages vallonnés des Monts du Lyonnais. Un soleil voilé accompagne les coureurs jusqu’à Sainte-Catherine, puis une pluie fine prend le relais jusqu’à Saint-Christo en Jarez. Pour le retour, les conditions météo sont plus clémentes qu’en 2010 si ce n’est la présence d’un peu de boue pour durcir la course. L’aller a été effectué en 11h31. Le meilleur chrono au retour est réalisé par Guilhen Dubourdieu en 8h17. La première féminine (Cécile Bertin) réalise un chrono de 10h52. Un tirage au sort a été effectué au ravitaillement de Sainte-Catherine à l’aller. En guise de lots des dossards pour le Trail Verbier St-Bernard, le Grand Trail du St-Jacques, le Lyon Urban Trail et le Trail des Cabornis offert par les partenaires de l’épreuve (Trail Verbier St-Bernard, Extra-Sports et Running Conseil). Chaque participant a tiré un lot gagnant.

Participants : Line Bertarini-Maugnie, Cécile Bertin, Céline Burgod, Philippe Crayssac, Jean-François Cuinet, Jean-Michel Dréan, Guilhen Dubourdieu, Anthony Garron, Thierry Grajdura, Bruno Ladet, Jean-Pierre Lambert, Arnaud Marchi, Frédéric Orsoni, Damien Porquet, Gilles Revol, Stéphanie Thibault, Jean-Michel Touron, Christophe Truffier, Luc Valzer.
Logistique : Céline Cuinet, Marie-Hélène Cuinet, Gérard Cuinet

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2011.

2012

Au menu de cette 4ème édition: 144km et 3400 de D+, le kilométrage augmente sensiblement avec l’allongement de la course officielle.

19 participants prennent le départ de cette édition à la météo hivernale. La neige tombée les jours précédents assurera un joli manteau blanc sur les Monts du Lyonnais. Le froid sera aussi de la partie même si moins vif qu’en 2010. Le retour sera bien piégeux avec de nombreuses plaques de verglas sur les parties bitumées. Le Bois d’Arfeuille sera particulièrement impraticable! 13 valeureux verront la ligne d’arrivée du Parc des Sports de Gerland. L’aller sera bouclé en 12h44. Le meilleur chrono sur le retour sera comme l’année précédente signé par Guilhen Dubourdieu en 9h47. La première (et la seule, mais néanmoins finisher) féminine de l’épreuve sera Céline Burgod en 13h50.

Participants: Reynald Begin, Eric Bon, Céline Burgod, Cédric Dunis, Jean-François Cuinet, Guilhen Dubourdieu, Anthony Garron, Julien Godot, Thierry Grajdura, Bernard Jezequel, Jean-Pierre Lambert, Stéphane Magnan, Frédéric Meyer, Frédéric Orsoni, Ludovic Perrier, Damien Porquet, Gilles Revol, Franck Tardieu, Christophe Truffier.
Logistique :
Céline Cuinet, Marie-Hélène Cuinet, Gérard Cuinet

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2012

2013

2013 voit l’apparition du nom actuel de La 180. Et pour cette première, couplée à la 60ème édition de la SaintéLyon et le 10ème anniversaire de la première LyonSaintéLyon, les 22 participants (nouveau record de l’épreuve) sont servis! 150km et 4000 de D+! Pour la seconde année de suite, les coureurs doivent en plus affronter de rudes conditions hivernales. L’aller sera tout de même un régal avec un soleil éclatant durant toute la journée, qui magnifiera les paysages qu’offrent les Monts du Lyonnais comme les vues sur les Alpes et le Mont Blanc. La fin de l’aller sera fera plus péniblement à travers les énormes congères sur les crêtes de Moreau et le verglas à partir de St-Christo. Le retour sera piégeux, comme l’année précédente sur des chemins enneigés et verglacés. L’aller aura été effectué en 14h17. Sur le retour, Reynald Begin signera le meilleur temps en 10h01. Patricia Bonhomme sera la première féminine en 13h38.

Participants: Reynald Begin, Patricia Bonhomme, David Campagna, Corinne Ducreux, Jean-François Cuinet, Thierry Delille, Gabriel Franck, Hervé Friquet, Anthony Garron, Julien Godot, Frank Gonon, Thierry Grajdura, William Guillot, Bernard Jezequel, Jean-Pierre Lambert, Frédéric Orsoni, Ludovic Perrier, Thomas Perrin, Nicolas Premoselli, Jean-Philippe Receveur, Gilles Revol, Frédéric Whecler
Logistique :
Céline Cuinet, Marie-Hélène Cuinet, Gérard Cuinet, Christophe Truffier

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2013

2014

Retour à un kilométrage plus habituel de 144km et 4000 D+, mais aussi à des conditions plus humides cette année là. Avec pour l’aller une petite pluie et de la neige fondue sur les crêtes. Pas question d’admirer le Mont-Blanc dans ces conditions. Malgré cela la 180 fait encore le plein avec 21 participants! L’aller sera effectué en 13h30. Sur le retour, Reynald Begin signera la meilleur perf côté hommes avec un très joli 8h51. Chez les filles, meilleur temps pour Ana Lourenco (11h27) avec une 3ème place en prime!

Participants: David Baravian, Reynald Begin, Céline Burgod, Corinne Ducreux, Jean-François Cuinet, Thierry Delille, Gabriel Franck, Anthony Garron, Frank Gonon, Thierry Grajdura, William Guillot, Bernard Jezequel, Romain Jouffroy, Ana Lourenco, Frédéric Orsoni, Ludovic Perrier, Damien Porquet, Nicolas Premoselli, Gilles Revol, Olivier Roualdes, Jean-Michel Touron
Logistique :
Céline Cuinet, Marie-Hélène Cuinet, Gérard Cuinet, Christophe Truffier

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2014

2015

Une édition particulièrement douce et sèche qui contraste avec les précédentes. Pour la première fois depuis longtemps, la course n’empruntera pas le Bois d’Arfeuille, mais la montée au Signal de Saint-André, nouveau point culminant historique de la SaintéLyon! Celle-ci sera faite sous le soleil et en tee-shirt! Les chemins très secs seront vite avalés et l’aller sera effectué en 12h54. Ce rythme rapide aura mine de rien usé les organismes et le retour sera difficile pour plusieurs participants, avec un taux d’abandon égalant les années les plus hivernales. Côté hommes, Cédric Chaudet bouclera le retour en 9h41. Corinne Ducreux terminera en 13h29 chez les filles.

Participants: David Baravian, Reynald Begin, Jerôme Begon, Cédric Chaudet, Corinne Ducreux, Jean-François Cuinet, Gabriel Franck, Wilfrid Garcia, Thierry Grajdura, Jean-Baptiste Guillet, William Guillot, Ronan Gueguen, Fabrice Guériot, Vincent Lauvergne, Ana Lourenco, Frédéric Orsoni, Daniel Palladino, Thomas Perrin, Joelle Pontus, Nicolas Premoselli. 
Logistique :
Nicolas Blache, Gérard Cuinet, Anthony Garron, Olivier Roualdes, Benoit Thiébaut, Christophe Truffier.

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2015

2016

Première édition depuis la renaissance du mythe, en 2009, sans Arthur Baldur (blessé)! La troupe orpheline arrivera tout de même à rallier Saint-Etienne en 14h08 sous des conditions météo hivernales, mais sans excès. Pas de Signal à gravir cette année-là mais une descente/montée du Rampeau compliquée dans les 2 sens! Et le retour de l’emblématique Bois d’Arfeuille! Bernard Jezequel s’adjugera le meilleur temps des garçons au retour avec 9h44. Joelle Pontus signera un temps de 12h03 pour les filles.

Participants: Jerôme Begon, Franck Berthillot, Thierry Delille, Lionel Demauge-Bost, Corinne Ducreux, Gabriel Franck, Anthony Garron, Julien Godot, Frank Gonon, Dominique Gueret, Thierry Grajdura, Jean-Baptiste Guillet, William Guillot, Bernard Jezequel, Romain Lochon, Ana Lourenco, Joelle Pontus, Nicolas Premoselli, Bruno Prieur. 
Logistique :
Caroline Berthillot, Franck Berthillot, Nicolas Blache, Gérard Cuinet, Jean-François Cuinet, Benoit Thiébaut, Thibaut Prenat.

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2016

2017

Nouveau record de participants avec 30 coureurs sélectionnés pour tenter de satisfaire une demande toujours plus forte. 29 courageux prendront le départ de cette édition  frigorifique. La forte bise soufflant surtout à l’aller fera descendre la température à -20 degrés ressentis sur les crètes. La couche d’une dizaine de cm de poudreuse à partir du Signal (à nouveau au menu cette année) jusqu’à Sorbiers rendra la progression encore plus usante. L’aller sera effectué en 13h42, mais beaucoup de forces seront consommées dans la première moitié de cette 180. Le retour, même s’il sera effectué dans des conditions moins froides (la bise étant un peu tombée) sera rendu très piégeux avec des parties complètement verglacées. Un taux particulièrement élevé d’abandons (près de 30%) reflètera la dureté de cette édition. Sur le retour Christophe Pomel sera le seul à passer sous les 10h avec un temps de 9h53. Sophie Millot Garde Lebreton sera la seul féminine à boucler le retour en 13h57.

Participants: Nicolas Andrieux, Reynald Begin, Jerôme Begon, Franck Berthillot, Pascal Bonnefoy, Pascal Bréant, Gérard Comacle, Sébastien Curtat, Thierry Delille, Guillaume Dubreuil, Gilles Esselin, Pierre Fauque, André Fernandez, Frank Gonon, Thierry Grajdura, Fabrice Guériot, Jean-Baptiste Guillet, William Guillot, Bernard Jezequel, Alhassane Mahamadou, Sophie Millot Garde Lebreton, Daniel Palladino, Thomas Perrin, Stéphane Poidevin, Christophe Pomel, Nicolas Premoselli, Bruno Prieur, Fabien Trohay, Stephan Valour. 
Logistique :
Caroline Berthillot, Pauline Rohlion, Nicolas Blache, Gérard Cuinet, Jean-François Cuinet, Benoit Thiébaut, Thibaut Prenat.

Tout savoir sur la LyonSaintéLyon 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share This