La 180, c’est terminé.

Je me rappelle encore ce coup de fil de mon compère Christophe (biscotte pour les intimes) quelques jours avant notre participation commune à l’UTMB. Il m’annonçait qu’il projetait de rallonger un peu le parcours classique de la SaintéLyon. « Tiens, je ferais bien l’aller-retour en décembre ». Il va sans dire que cette petite phrase, lâchée l’air de rien au téléphone par un compère faussement innocent, n’allait pas tomber dans l’oreille d’un sourd. Une fois dans la tête, impossible de lâcher l’affaire. Le poisson était ferré, bien ferré. L’idée ne m’avait jamais effleuré l’esprit mais elle s’imposait à moi comme une évidence. Une longue évidence …

10 ans de rencontres et d’amitiés entre des coureurs de tous horizons partageant ce même plaisir de l’effort.
10 ans à sprinter pour s’adjuger la dernière part de flan de la boulangerie de Soucieu.
10 ans à ripailler au ravitaillement de Ste-Catherine. Assortiment de cochonnailles, soupe, tartes et cakes à foison. Ah le fameux pâté berrichon de Will !
10 ans d’une belle aventure à crapahuter dans les Monts du Lyonnais, à affronter la neige, le verglas, le vent glacial, la pluie, la boue, le brouillard ou à gambader avec insouciance sous un soleil resplendissant.

10 ans et il faut bien l’avouer aussi, un peu de lassitude à la fin et le souhait de se renouveler …

La fin d’une aventure donc ou plutôt son renouveau avec la création d’une épreuve officielle en collaboration avec les organisateurs de la SaintéLyon. Une formule ultra intimiste limitée à 300 dossards privilégiés. 300 coureurs qui s’élanceront la samedi matin à 8 heures de la Halle Tony Garnier pour perpétuer cet aller-retour mythique. Nous serons aux commandes de la logistique, on va les bichonner.

La vue sur le Mont Blanc sera toujours aussi belle sur les hauteurs de Moreau, le coucher de soleil toujours aussi splendide en basculant sur la plaine stéphanoise, la 180 est morte, un nouveau chapitre de la LyonSaintéLyon s’ouvre à vous.

Arthurbaldur. 🙂

Toutes les informations sur la LyonSaintéLyon.
Le site de la SaintéLyon (et de la LyonSaintéLyon).

Share This